Immobilier : Comment fixer le loyer de son logement neuf ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Comment fixer un prix juste en accord avec la réalité du marché tout s’assurant un retour sur investissement intéressant ?

Les travaux sont enfin terminés et votre logement tout neuf est prêt à être mis à la location. La question qui va se poser à présent est le montant du loyer. Un loyer trop haut ne sera pas rentable, car vous aurez du mal à louer votre logement, et si vous y parvenez, cela peut entraîner des impayés et des départs fréquents. Un loyer trop bas vous assure certainement d’avoir un locataire constant, mais ne vous permettra peut-être pas de rentrer dans vos frais et donc, de louer à perte. Alors comment fixer un prix juste, en accord avec la réalité du marché tout s’assurant un retour sur investissement intéressant ? Réponses !

Que dit la loi ?

Le décret d’encadrement des loyers ne permet pas à un propriétaire d’augmenter le montant du loyer demandé d’un locataire à l’autre. Pour un logement neuf, il s’agit d’une première location, fixer le bon prix est alors décisif pour le propriétaire, car s’il fixe un prix insuffisant, il ne pourra pas l’augmenter par la suite. Qui plus est, le montant des loyers des logements situés en zones dites « tendues » est désormais réglementé.

Cette disposition a été reconduite à partir du 1er août 2018 et jusqu’au 31 juillet 2019 par le décret du 28 juin 2018. Plus de 1000 villes sont concernées par ce dispositif. En fonction de la situation géographique du logement, il convient donc de se renseigner sur les obligations mises en place par le gouvernement.

Quels critères prendre en compte ?

Pour fixer le montant d’un loyer, plusieurs critères doivent être pris en compte : le fait que le logement soit neuf, sa situation, sa superficie, la qualité des aménagements… Autant de points qui feront pencher la balance. En moyenne, le prix au m2 pour un studio est de 17€, comptez 12€ pour un deux-pièces, 11€ pour un trois-pièces, 10€ pour un quatre-pièces et 9,5€ pour plus spacieux. Cependant, ce n’est qu’un chiffre indicatif faisant la moyenne générale des loyers français. Par exemple, à Paris, les loyers peuvent atteindre les 40€ le m2.

Comparer avec le marché de la location

Après avoir pris en considération les critères et les dispositions légales, la solution la plus simple pour fixer le montant de son loyer reste de comparer avec les logements en cours de location. Regardez les montants des logements similaires sur les petites annonces et prenez des renseignements en agence immobilière. Gardez à l’esprit qu’il vaut mieux viser un peu trop haut quitte à baisser le prix plutôt que de proposer un tarif abordable, mais qui risque de mettre en péril votre projet puisqu’il ne pourra pas être revu à la hausse s’il est insuffisant.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »